top of page

S'éduquer soi-même


Comme il est libérateur de réaliser que c'est à nous de décider quel genre de personne nous voulons être !


Le philosophe grec Epitectus (c. 50 AD- c.135 AD) est d'accord :


Dis d'abord à toi-même ce que tu voudrais être ; puis fais ce que tu dois faire.


Rien ni personne ne peut nous empêcher d'être ce que nous sommes. Il s'agit d'une méconnaissance intérieure.

Il faut de la concentration et de l'attention pour s'élever à être la personne que nous voudrions incarner. Cela nécessite une prise de conscience. Cela dépend de la vigilance.


Gangaji, auteure spirituel américaine, écrit dans son livre You are that:

La vigilance est la volonté de tomber en chute libre à travers toute illusion.

...Soyez vigilant en renonçant à tout effort pour vous définir en fonction d'états mentaux ou émotionnels...La vigilance est l'attention..... L'attention tire son caractère attentif de la pure conscience, qui est ce que vous êtes.


Il est plus facile de se libérer de l'emprise de nos pensées ou de nos émotions lorsque nous savons qui nous sommes, en toute honnêteté, dans la paix et la tranquillité de notre être.


Cela demande du courage et de l'amour de soi.

Le courage de nous ancrer dans la réalité de nos désirs et de nos besoins et suffisamment d'amour de soi pour les mettre en œuvre.

Le courage de voir les aspects agréables et moins agréables de notre personnalité et suffisamment d'amour de soi pour les accepter.


Notre personnalité, notre ego, a été forgée par des événements passés et par les croyances limitatives correspondantes qui nous ont aidés à survivre à ces moments difficiles.

Ces moments insensés sont aussi ce qui nous a permis de grandir et de devenir ce que nous sommes.

Génial !


Maintenant, voulez-vous évoluer ?


Écoutez ce que vous vous dites sur vous-même, les autres ou la vie.

Développez une voix intérieure douce, gentille, patiente et vraie. Votre système nerveux facilitera une relation différente avec vous-même.

Apprenez la gentillesse, la compassion et développez votre sens de l'humour.


Les pensées méchantes sont le résultat de traumatismes passés non traités et ne sont pas fondées sur la vérité.

Tout ce que vous vous dites et qui n'est pas basé sur l'amour n'est tout simplement pas vrai. C'est votre peur, votre douleur ou votre frustration exprimée en conclusion de croyances limitatives. Et ça fait mal !


C'est un long voyage, parfois joyeux, toujours incroyable, pour retrouver le sens de son identité véritable. Découvrir et rassembler les parties de soi que vous avez laissées en chemin pour pouvoir appartenir à la culture de votre société, pour pouvoir être loyal envers votre famille, pour pouvoir être aimé et accepté. C'était le prix à payer pour la sécurité.


L'acceptation sociale a apporté un sentiment de sécurité tout en confondant nos priorités.


L'amour social devenait souvent plus important que l'amour de soi.

Nous avons trahi nos véritables désirs afin de plaire aux autres, de nous intégrer, d'obtenir de l'amour en retour.

Au fil du temps, nous nous sommes perdus dans les autres jusqu'à ce que nous réalisions que nous ne savions plus ce que nous voulions ou ce dont nous avions besoin.


La réussite sociale a souvent pris le pas sur le bien-être.

Nous avons négligé nos rêves pour "gagner notre vie" et faire passer le plaisir en dernier.

Nous avons déréglé notre rythme corporel pour nous adapter à des horaires et des programmes, pour nous pousser toujours plus à "réussir".


Comment savons-nous que nous avons été déroutés ?


Notre âme nous rappelle à l'ordre !


Il se peut que nous développions une maladie chronique, que nous perdions quelqu'un ou quelque chose d'important pour nous, que nous développions des dépendances, que nous soyons carrément malheureux, ou que nous ayons le sentiment d'être la victime de circonstances indépendantes de notre volonté. Nous pouvons aussi avoir l'impression de ne pas être pleinement vivants !


Il est temps de guérir notre esprit, notre corps et notre âme.


Notre âme nous envoie le signal que nous nous sommes perdus et qu'il est important que maintenant et avec amour nous retrouvions le chemin de l'épanouissement et de la satisfaction envers nous-mêmes, les autres et la Vie.

Notre âme nous murmure que le moment est venu de nous mettre à niveau. Avec amour, conscience et vigilance.

L'amour parce que c'est l'énergie la plus puissante et la plus stable qui soit.

L'attention, car c'est la conscience.

La vigilance parce que c'est l'engagement.

C'est si simple que nous manquons, dans notre monde mental compliqué, les étapes très faciles et naturelles vers la plénitude.